Lumière sur nos acteurs de l’ombre #1 : Lionel Garlaschi

Cette année, l’US3B est fière de faire la lumière sur certains acteurs de l’ombre qui donnent de leur temps de leur énergie pour faire vivre l’association.
Pour le premier épisode de cette rubrique, nous avons interroger Lionel Garlaschi, personnage important des coulisses du club.

Salut Lionel, peux-tu te présenter et nous dire ce que tu fais dans le club pour les personnes qui ne te connaissent pas encore ?
Salut, je suis le papa de Lucas qui joue dans l’équipe des U20. Je suis également OTM (officiel de table de marque) sur cette équipe et depuis peu je m’occupe du projet club en duo avec Matthias.

En 2014 tu es arrivé au club, pensais-tu une seconde t’investir autant dans celui-ci tant d’années plus tard ?
Pas forcément, mais les choses se font faites petit à petit. Quand ton enfant intègre un club, il est normal en tant que parent que tu t’investisses. Un club ne fonctionne que grâce à ses bénévoles. Si chacun amène un peu en fonction de ses envies et de ses compétences, cela permet au club de bien vivre, et donc aux enfants de s’épanouir.
Pour ce qui me concerne, j’ai toujours aimé le basket et le rôle d’OTM me paraissait intéressant pour participer à ma manière, à la vie de l’équipe et donc du club.
Mon implication dans le projet club est dans la même logique. J’essaye d’amener ma compétence sur ce sujet, pour le club.

Comme un grand nombre d’OTM, tu l’as dit, tu es parent d’un joueur. Quand celui-ci est sur le terrain, la casquette de papa prend-elle le dessus ?
Lorsque je suis à la table de marque, j’essaye d’être le plus concentré possible. On se doit de rester neutre. J’essaye donc de ne pas réagir durant le match, mais de temps en temps, le papa ou le supporter reprend le dessus et il peut m’arriver de commenter une action, où encourager Lucas quand il rentre sur le terrain.

Tu chapeautes le projet club avec Matthias. Que souhaiterais-tu au club pour les années à venir ?
Tout simplement qu’il continue à grandir. Pour un club de sport, cela veut dire gagner des titres, progresser, donner envie aux jeunes de démarrer le basket, tout en veillant à conserver les valeurs d’amitié qui sont les nôtres. Le projet s’inscrit dans cet objectif. Il a été initialisé par le président. Les idées d’améliorations ont été très nombreuses et nous rentrons maintenant dans la phase de mise en oeuvre. Certaines actions sont déjà visibles, d’autres sont en cours, d’autres sont à lancer. Au final, cela donne une dynamique au club et donc je suis persuadé que cela lui permettra de progresser.

Merci beaucoup pour tes réponses Lionel.
Fidèle supporter de Beaune, on ne peut pas le louper ! S’il n’est pas derrière la table de marque, vous le trouverez sûrement dans les tribunes…